L’Histoire du VM Ballet

Le danseur est unique, l’oeuvre est unique.

L’histoire du VM Ballet, c’est tout d’abord celle d’un couple : Matthew MADSEN et Vinciane GHYSSENS, deux danseurs aux carrières professionnelles internationales remarquables.

Elle a été formée à l’Ecole royale de Flandres d’Anvers en Belgique ; lui, au Marin Ballet, au Houston Ballet Academy et au Jan Collum Ballet School aux Etats-Unis. Puis ils ont mené leur carrière de danseuse étoile et de premier danseur dans des compagnies prestigieuses, offrant à Balanchine, Kylian, Cranko, Noureev, Béjart et bien d’autres, leur talent, leur jeunesse et leur passion…

En 2001, le couple décide de racheter une friche industrielle à Toulouse en vue de créer le VM Dance Studio, une école de loisir et de formation professionnelle. Après deux ans de travaux, la friche s’est transformée en studios clairs et accueillants où Vinciane et Matthew mettent au profit de jeunes danseurs leur talent, leur expérience, leur savoir-faire et leur enthousiasme.

Atypique dans le paysage des centres de formation professionnelle internationaux, le VM Dance Studio propose une approche pédagogique différente. Vinciane et Matthew ont choisi une éducation humaine, qui prend en considération ” toute la personne ” et non fondée essentiellement sur les besoins de l’institution.

kafka (4)En 2010, Vinciane et Matthew créent le VM Ballet pour permettre aux jeunes danseurs de se produire et d’acquérir une réelle expérience de la scène, un tremplin pour leur insertion professionnelle au sein de compagnies nationales ou internationales. Outre la création d’une vingtaine d’oeuvres chorégraphiques originales, Vinciane et Matthew réalisent la prouesse de placer leurs danseurs dans les plus grandes compagnies internationales tout en restant fidèles à leur principe : préserver la sensibilité et l’individualité artistique de chacun.

Si dans la compagnie chaque danseur a sa propre personnalité qui éclate sous les doigts du chorégraphe, il en est un dont le parcours pour original n’en n’est pas moins exemplaire. Jonathan Klein, jeune Toulousain, se consacre au patinage, quand, au détour d’une conférence de Matthew Madsen sur l’importance de la chorégraphie dans le monde du patinage, il décide de suivre des cours de danse. Très vite, il sait que la danse sera sa nouvelle passion, et il raccroche définitivement ses patins.

Matthew Madsen applique ses principes pédagogiques en créant un programme spécifique pour inculquer et développer chez lui la technique particulière de la danse classique. Le résultat va au-delà des espérances. Jonathan remporte de nombreuses médailles d’or dans des concours nationaux et internationaux. Entre-temps, Matthew lui donne les rôles principaux dans ses ballets, créant des chorégraphies sur mesure pour ce jeune prodige.

En avril 2013, Jonathan est remarqué par Kevin Mc Kenzie, directeur de l’American Ballet Theater (ABT) de New-York, lors de sa prestation à la finale du Youth America Grand Prix. Il lui offre de rejoindre le corps de ballet de sa prestigieuse Compagnie.

Cette procédure est tout à fait exceptionnelle. Aucun lauréat n’a depuis la création du concours il y a 14 ans, intégré la compagnie principale sans préalable au sein de l’école ou de la Compagnie Junior d’ABT.

A 18 ans, le Petit Prince du VM Ballet est à New-York !

slide-2-vmpro

histoire-vm-ballet